Manières de penser Ronchamp

Manières de penser Ronchamp


Hommage à M.W Kagan Fondation Le Corbusier
Edition de la Villette
Avec les textes
de Jean-Louis Cohen, Jean-Pierre Duport, Michel Kagan, Stanislaus von Moos, Josep Quetglas, Gilles Ragot, Nathalie Régnier-Kagan, Bruno Reichlin illustré avec les photos de Nathalie SAVEY (site)

Le 11 juin 2008, invitée par François Chaslin lors de l’émission « Métropolitains » avec le comité de rédaction de la revue Le visiteur, interviewée sur son travail et sur la publication de ses photographies de La Chapelle de Ronchamp, Le Corbusier, avec un texte de Benoît Peaucelle, « Photographier Ronchamp »
parues dans Le Visiteur n°11 revue trimestrielle, de la Société des architectes.

L’artiste n’est pas une inconnue, on se souvient de ses expositions  :

Après un Deug de droit et un certificat d’inititation à l’école nationale des Beaux Arts de Lyon, suivi d’une anné à l’école municipale des Beaux Arts de Macon, les expositions collectives, personnelles, et commandes ne se font pas attendre.

décembre 2011 Galerie Confluence à Nantes
14 quai de Versailles 44000 Nantes
avec Frédérique Aguillon, Gilles Baumont, Yves d’Ans, Jean-Christian Bourcart, Valérie Donsbecke, Luca Gilli, Pertti Kekarainen, Abbas Kiarostami, Xavier Navatte, Ekkehart Rautenstrauch, Georges Rousse, Olivier Rucay, Ji-Yeon Sung, Carl.
2011  St’Art Foire d’art contemporaine de Strasbourg Galerie Nicole
Buck
Horizons, fabuleux  exposition collective galerie Nicole BuckStrasbourg

Document terre
Exposition collective à la Maison de la Culture d’Amiens

2010 Perspectives cavalières – galerie
Nicole Buck – Strasbourg
avec Dan Steffan, Matthieu Kuhn et
Patrick Loste.

L’oblique versant des montagnes – Galerie Nicole Buck – Strasbourg avec Michel Cornu et François Weil

Les Boutographies – Rencontres Photographiques de
Montpellier
Projection de photographies au Pavillon Français – juin
La faim du désir Une proposition avec Frédéric Perrin et
Valérie Graftieaux parmi les photographies de la collection de Madeleine
Millot-Durrenberger

2009 Sélectionnée au Festival Voies Off d’Arles
Projection diaporama  et des deux séries de photographies’ Les montagnes rêvées et Horizons’.

St’ArtFoire d’art contemporain – Strasbourg
Exposition du fonds d’acquisition à  du 26 au 30 novembre de l’Artothèque de la médiathèque de Neudorf.
Acquisition d’un coffret de la série « Les montagnes rêvées » pour le fonds

Photographes en Alsace – La Filature Mulhouse avec Emmanuel Georges, Jean-Marc Biry, Tony Soulié, Françoise Saur, Fernande Petitdemange, Florian Tiedje, et un hommage à Jacques Hébinger.

2007  Un mur, un trou et un visagela Maison d’art Bernard AnthoniozNogent-sur-MarneCollection de Madeleine Millot-Durrenberger invitée par Régis Durand . Exposition avec Valérie Belin, Jean-Philippe Reverdot, Bernard Faucon, Denis Roche etc…Edition Catalogue

2005  Jeunes Photographes du Rhin Supérieur  – Centre Culturel Franco-Allemand  Karlsruhe
avec Nicolas Cochard, Jean-Baptiste Dorner, laurent Hopp, Fernande Petitdemange

2003 St’Art – Foire d’Art Contemporain – Strasbourg

Exposition de la commande de la Ville de Strasbourg
sur La Cathédrale dans la galerie de La Ville de Strasbourg.

2002  Les Alice – Foire d’Art Contemporain – Strasbourg

Sélectionné par le club de la presse et exposé :
Photografilles – L’Appartement – Strasbourg

Collectifde 17 femmes photographes avec le soutien de la Ville de Strasbourg le Conseil Général et de la DRAC.

Entre Belzébuth et Camarde : une idée de ciel comme limite
La Chambre  Strasbourg
Collection de Madeleine Millot-Durrenberge

1999  La Citrouille bleue – Commande et exposition itinérante en Alsace d’un Collectif de 25 photographes – Edition d’un catalogue Alsace avec le soutien La Ville de
Colmar, de la Région Alsace, de la DRAC et du Conseil Général du département du
Haut Rhin.
Mo d’amour  – Place des Vosges – Strasbourg

Collections Publiques :

 Musée de l’œuvre Notre-Dame Strasbourg 2000
La Ville de Colmar 2007
Artothèque de la ville de Strasbourg 2009
Cabinet des estampes de la bibliothèque de Colmar 2010

Expositions personnelles

2008  Les Montagnes Rêvées galerie La Chambre –Strasbourg  invitée par Madeleine Millot-Durrenberger, collectionneuse de photographies – association In-Extrémis Strasbourg en mai Soutien DRAC Alsace.
La Cathédrale de Strasbourg – Galerie 24 – Strasbourg
07/08   Cassandre Opéra National du Rhin Exposition  d’un triptyque issu de la série
Les Alice au format durant la saison 2007-2008
Electre –  Livret de l’opéra national de Strabourg –publication de 10 photographies
Les Alice et Figures – Le Lézard – Colmar
2006     Horizons, Réminiscences – Galerie Françoise Besson 6 rue montée du lieutenant Allouche 69001 Lyon – édition catalogue
Horizons, Réminiscences 6 rue Sazlmann – Chapitre de Saint-Thomas à Strasbourg. Soutien DRAC, Ville de Strasbourg, les églises Protestantes et la galerie Françoise Besson.
2004   Les Envolées – Institut Français de Hambourg – Allemagne
2002   Portraits de réalisateurs et d’acteurs – Festival du Film Français –Séoul – Corée
 Les Alice – Institut Français de Stuttgart – Allemagne

Edition d’un catalogue dans le cadre de l’anniversaire des 40 ans de jumelage des villes de Strasbourg et de Stuttgart avec le soutien de la ville de Strasbourg
 Les Alice – La Chambre – Strasbourg
Les Envolées – Institut Français de Rostock de Dresde d’Hambourg – Allemagne
2001   Les Envolées – Cloître des Dominicains – Guebwiller
2000  Les Envolées  et les poèmes de Philippe JaccottetCloître bibliothèque – Colmar
Danse – Collège Maxime Alexandre – Lingolsheim
Projet lié à la résidence du chorégraphe Mark Tompkins à Pôle Sud – Strasbourg
1998  Les Envolées et les poèmes de Philippe Jaccottet Cloître St Pierre le Jeune – Strasbourg Soutien de la ville de Strasbourg, de la DRAC et du Conseil Régional d’Alsace
1996  Sols Le Lézard – Colmar
1995  Sols Stimultania– Strasbourg Soutien de La Ville de Strasbourg
2005 Bourse d’aide à la création DRAC Alsace pour la réalisation Horizons,
« Photographies contemporaines de la cathédrale de Strasbourg »
Collectif :
Nathalie Savey, Valérie Belin, Pierre Olivier Deschamp, Suzanne Doppelt,
Jacques Hebinger, Yannick Hedel, Pascal Houdart, Jean-Claude Mouton, Alain
Willaume  de la Ville de Strasbourg et de l’œuvre
Notre-dame avec l’association In Extremis de la collectionneuse Madeleine
Millot-Durrenberger.

Commande sur 3 années
de 1999 à 2001, les photographes choisis par Madeleine Millot-Durrenberger,
disposaient d’une année pour réaliser une œuvre libre sur le thème de la
Cathédrale de Strasbourg.- Edition Fondation de l’œuvre Notre-Dame et la Ville de Strasbourg d’un livre de l’ensemble des travaux réalisés par les artistes
2007

2007/09 Commande privée : La Cour du Corbeau Strasbourg

 Suivi photographique du chantier pour la rénovation de la Cour du Corbeau en Hôtel de
février 2007 à juin 2009. Exposition permanente des photographies du chantier
dans le jardin d’hiver de l’hôtel. Commanditaires : Scharf immobilier –
Morel FMV – Stell et Bontz – LPA architectes

Projet de l’édition d’un livre avec le Musée historique de la Ville de Strasbourg prévu en 2012.

Photographe depuis 1998 pour :

La cathédrale de Strasbourg le Group Lazard depuis 2010 – Magazine Zut depuis 2009 –Cabinet d’architecte LPA 2007 2009– Groupe immobilier Gécina 2009 – Les Eglises Protestantes d’Alsace et de Lorraine : depuis 2002 – Agence Culturelle d’Alsace :
Photo de tournage – ex : Swing de Tony Gatlif – 2002 – Conseil
de l’Europe
de 1997 à 2004 – Orchestre Philharmonique de
Strasbourg 
de 1999 à 2001 – Antenne Média de la Ville de Strasbourg :
Ex : Portraits de réalisateurs pour Ciné Cool 2000 – Dora Productions :
Photo de tournage – ex : Un monde du bout des doigts de Damien
Fritsch Prix Scam du meilleur documentaire 2002 – Les Cinémas Star depuis
1997et Saint-Exupéry depuis 2000– et le cinéma Pathé Brumath depuis
2003 portraits d’acteurs et de réalisateurs
ARTE de 1998 à 2000 Pour l’émission Musica : portraits de
solistes et chef d’orchestre ( Kurt Masur, Mstislav Rostropovitch etc.)

A venir une exposition à Nantes courant mars et avril 2012, puid une résidence à Séoul en Corée de septembre à novembre par le Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines de Strasbourg et le National Art Studio du musée d’Art Contemporain de Séoul.

La chapelle de pèlerinage Notre-Dame-Du-Haut à Ronchamp (1950-1954), emblème de l’architecture moderne, représente une des réalisations clés de Le Corbusier sur la fin de sa carrière. Situé dans les Vosges, sur une colline dominant Belfort, cet édifice est une œuvre d’art unique en son genre par le traitement de la forme et de l’espace, qui se fond de manière extraordinaire dans son environnement. Le toit en forme de conque, les murs courbes, les tours en maçonnerie de pierre ainsi que la façade rythmée par des baies vitrées colorées sont des composants essentiels de cette construction sculpturale. Comme tous les guides de cette collection, cet ouvrage est un incontournable pour les spécialistes ainsi que pour les touristes s’intéressant à l’architecture et à l’art moderne. C’est aussi un cadeau original. Quelques personnalités ont réussi à convaincre  Charles-Édouard
Jeanneret, dit Le Corbusier, cette rencontre, toute particulière et relativement isolée, donne naissance au renouveau de l’art sacré après-guerre. la mise en lumière du dialogue entre acteurs à la croisée d’un double dépouillement : celui de la quête spirituelle et celui de la création contemporaine.

L’architecte Renzo Piano rejoint Le Corbusier sur la colline du silence. Au pied de la célèbre chapelle, un monastère va accueillir une fraternité de clarisses pour une « présence de prière et d’accueil ».

« En bâtissant cette chapelle, j’ai voulu créer un lieu de silence, de prière, de
paix, de joie intérieure », dit l’architecte, pour qui — et il le souligne — « des choses sont sacrées, d’autres ne le sont pas, qu’elles soient religieuses ou non » 

photos 1/2/4/5 Nathalie Savey
photo 3 de l’auteur à St’Art

Le livre sort le 1er mars en librairie

 

   Send article as PDF   

Auteur : elisabeth

Pêle-mêle : l'art sous toutes ses formes, les voyages, mon occupation favorite : la bulle.

5 réflexions sur « Manières de penser Ronchamp »

  1. Bonjour,
    Je vois que vous présentez : « Manières de penser Ronchamp ». C’est bien.
    Depuis, 2008, je dis et j’écris qu’il ne fallait faire qu’une seule chose sur la colline de Ronchamp : assurer la pérennité de la chapelle.
    On y a fait le contraire …
    Voyez, sur mon blog, mes photos de la chapelle …
    Cordialement,
    Alain Jacquot-Boileau
    Champagney = 5 km de Ronchamp

Les commentaires sont fermés.