Benjamin Dufour ou des serpents dans l’avion

img_2426.1264644904.jpgVous ne m’en voudrez  pas, si je commence par le bouquet final du vernissage du 3e volet de la dernière exposition de la Kunsthalle de Mulhouse :
« Les sculptures meurent aussi » dont le commissaire est Lorenzo Benedetti. Je commence souvent par le dessert, avant d’attaquer le plat de résistance.
Benjamin Dufour, artiste à Mulhouse, dans le cadre des résidences Grand Est, organisées conjointement par la Kunsthalle et les Frac Lorraine, Franche Comté, Champagne Ardenne, a rencontré la ville, ses habitants et développé quelques projets. Il conduit des expériences, il est comme un chercheur, pas fou du tout. Plutôt très organisé mais qui aime laisser une part à l’inattendu au fil de ses recherches. Il écrit ses projets, les accumule et les développe, les expérimente au fil des occasions et des circonstances.img_2423.1264645053.jpg
En l’occurrence cela a été la confection, puis le lancement, d’un ballet d’hélicoptères, performance dans le hall de la Kunsthalle, à la grande joie du public nombreux, demeuré enfant.
Tel un chef d’escadrille, il a placé ses assistants et commence le compte à rebours, cap Canaveral est un grosse farce à côté, je peux vous l’affirmer, je l’ai visité …
Puis c’est le lancement, l’envol des bourdons, Apocalypse Now sans la chevauchée des Walkyries, le tourbillon tel des hannetons lumineux, fous qui se lancent à l’assaut de la voûte de la Kunsthalle, certains s’échouent lamentablement sur le sol, des assistants les font repartir de plus bel. L’effet est joyeux, festif, et le vol improvisé croit-on, mais minutieusement, minuté, calculé, construit, préparé, au cours de ses deux mois de résidence, s’achève par un atterrissage pas toujours glorieux, qui renvoie le public ravi vers le buffet.
 
Kunstlexique :
Performance :
oeuvre d’art éphémère qui implique en général la participation physique de l’artiste.
photos  de l’auteur
vidéo autorisation expresse de Benjamin Dufour
Benjamin Dufour était également présent dans les Tranches de Quai avec une vidéo Rythmique de nombres premiers.
Vous pouvez le retrouver au musée de la lutherie de Mirecourt (88).
Une rencontre est organisée le lundi 8 février à 21h.

   Send article as PDF   

Auteur : elisabeth

Pêle-mêle : l'art sous toutes ses formes, les voyages, mon occupation favorite : la bulle.