VIA CRUCIS de Stéphane PENCREAC’H

Jusqu’au 10 mars 2019
L’Espace d’Art Contemporain André Malraux
accueille pour ouvrir cette nouvelle saison, l’exposition
Stéphane PENCREAC’H, qui a choisi de présenter un
ensemble de peintures, de sculptures et de dessins
qui non seulement font écho au
Retable d’Issenheim et à l’art médiéval
mais répondent également à une de ses premières œuvres
symbolisant un chemin de croix.

Golgote

L’œuvre de Stéphane PENCREAC’H est éminemment
empreinte d’Humanité, elle questionne notre temps,
elle revisite les mythes fondateurs en les mettant en
perspectives avec les grands maux du Monde,
avec rudesse, avec poésie, avec profondeur.
Trois Minutes

En outre, « VIA CRUCIS » est, la première
occasion de mettre en évidence la complémentarité
possible entre l’Art Contemporain et les grands
classiques de l’Art dit ancien.
Cette exposition réalisée en partenariat avec le
Musée Unterlinden accueille deux sculptures
en plâtre dans l’espace de la Piscine du Musée.
Le dernier stratège

Cette exposition sur deux sites invite donc à la
déambulation, tisse et renforce les liens entre
les acteurs culturels colmariens.
2 lieux d’exposition :
Espace d’Art Contemporain André Malraux
– 4 rue Rapp à Colmar et
Musée Unterlinden – Place Unterlinden
à Colmar
Pencréac’h confronte des travaux sur papier de petite
dimension, faits à l’encre et à la tache de café, et des toiles
de grand format, comme Epitaphios mesure six mètres de long.
Du fond de l’Antiquité, il fait ¬revenir l’Artémis d’Ephèse,
dite « polymastos » – à multiples seins –, androgyne et dont le
crâne est celui d’un alien en ivoire, pierre, argent et diamant.
Figure surplombante

Elle est opposée à Figure surplombante n° 2,
en cire d’abeille, bois et métal.
Il intègre à son œuvre les mythologies actuelles et leurs figures,
en ¬provenance du cinéma, les contes cruels pour enfants,
mais aussi des vanités, la passion du Christ.
Louve

Une oeuvre qui interpelle par sa brutalité, sa violence,
Son travail est imprégné d’érotisme et de sensualité,
très sensible aux cultures et aux contradictions de l’
époque. Elle se situe aux frontières d’un expressionnisme
revisité de façon très personnelle.
Déposition

Espace d’Art Contemporain André Malraux
– 4 rue Rapp à Colmar et
Musée Unterlinden – Place Unterlinden
à Colmar

Auteur : elisabeth

Pêle-mêle : l'art sous toutes ses formes, les voyages, mon occupation favorite : la bulle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *