Andy Warhol « L’ombre de la lumière »

Présentation de la Collection de la Fondation Beyeler
En coopération avec la Collection Bischofberger et la Collection Daros
8 juin – 22 septembre 2013

Andy Warhol, Joseph Beuys, 1980; Sérigraphie et poussière de diamant sur acrylique sur toile, 101,5 x 101,5 cm; © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / 2013, ProLitteris, Zurich; Photo: Robert Bayer, Basel

Au sein de la nouvelle présentation de la Collection Beyeler, en place à partir du 8 juin, la Fondation Beyeler consacrera trois salles à des œuvres d’Andy Warhol.
« L’ombre de la lumière » s’interroge sur le rôle de ce double concept dans la création tardive de l’artiste américain et expose sur 600 mètres carrés des pièces appartenant à de grandes collections suisses.
Les œuvres de la Collection Beyeler se verront ainsi complétées par des prêts de la Daros Collection (Zurich), de la Collection Bischofberger (Zurich) et d’un autre prêt consenti par une collection particulière, suisse elle aussi. Les deux prêts internationaux du Andy Warhol Museum (USA), le film Empire (1964) et l’installation spatiale Silver Clouds (1966), enrichissent ultérieurement cet ensemble.
Cette réunion d’œuvres électrisantes de Warhol élucide fort bien le concept de clair-obscur encore mis en relief par l’éclairage différencié des trois salles d’exposition. On prend ainsi conscience du caractère de plus en plus sombre de la création tardive d’Andy Warhol, une évolution qui ne touche pas seulement la surface des œuvres mais leur contenu. Ce point apparaît avec une netteté toute particulière dans les deux pièces de grand format que sont Sixtythree White Mona Lisas (1979) et Big Electric Chair Painting (1980), qui captivent immédiatement le spectateur par leur 11 mètres de long environ et font partie de la série intitulée « Retrospectives and Reversals ».
Andy Warhol
Self-Portrait, 1967
Sérigraphie et acrylique sur toile, 200 x 177cm
© The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / 2013, ProLitteris, Zurich
Photo: Robert Bayer, Basel

 
L’idée de départ de « Retrospectives and Reversals » consistait à sélectionner les détails majeurs de dix des plus célèbres travaux de Warhol et à les rassembler dans différentes œuvres. L’artiste a donc réuni les extraits de cette sorte de « Top Ten » de sa création pour réaliser de nouveaux tableaux, créant un effet de distanciation par le procédé d’inversion. D’où une puissante transformation du motif, encore intensifiée par sa multiplication. L’emploi de la lumière et des ombres prête une importance accrue à cette série ; Warhol avait pourtant déjà exploré la lumière « cachée » de pierres précieuses dans sa série « Gems » (pierres précieuses) et la sombre luminosité des négatifs dans sa série
« Shadows » (ombres). Warhol a exploité ces expériences antérieures dans
« Retrospectives and Reversals », une série qui est au cœur de cette exposition et révèle l’orientation mélancolique que prend l’œuvre de l’artiste durant cette période. L’exposition Andy Warhol fait partie de la présentation de la Collection et a pour commissaire Sam Keller, directeur de la Fondation Beyeler, Catherine Iselin en est le commissaire adjoint.

On peut la voir du 8 juin au 22 septembre 2013 dans les salles 20-22 du Souterrain ainsi qu’au Jardin d’hiver de la Fondation Beyeler.
www.fondationbeyeler.ch
Fondation Beyeler, Beyeler Museum AG,
Baselstrasse 77, CH-4125 Riehen
 
Heures d’ouverture de la Fondation Beyeler: tous les jours 10h00–18h00, le mercredi jusqu’à 20h00
 
 
 

   Send article as PDF   

Auteur : elisabeth

Pêle-mêle : l'art sous toutes ses formes, les voyages, mon occupation favorite : la bulle.