La VitraHaus à Weil-am-Rhein

vitrahaus-herzog-de-meuron.1275177448.jpg
Que ce soit de jour ou de nuit, le nouveau showroom de Vitra à Weil-am-Rhein attire le regard.
Une construction perchée, faite de pignons pointus, s’intègre dans le paysage vallonné de la campagne baloise. Vitra est tout juste au-dela des frontières françaises et allemandes. Tous ceux qui passent par l’endroit de nuit, ont envie d’en connaître plus et veulent savoir ce qui se cache derrière les mystérieuses et lumineuses baies vitrées.
Les architectes Jacques  Hertzog et Pierre de Meuron, natifs du coin, ont réalisé une construction tout en angles extérieurs et en courbes intérieures. Lauréat du prix Pritzker, connus pour la rénovation de la Tate Modern à Londres, mais aussi pour le stade olympique de Pékin, la CaixaForum de Madrid , ont réussi un véritable chef d’œuvre dans ce lieu. Les bâtiments extérieurs, assez austères, composées de 12 éléments pentagonaux, tout en angles vifs, réservent de belles surprises lorsqu’on y accède avec la « la VitraHaus Key », par l’ascenseur qui mène au 4e étage aménagé en un immense loft. Les ouvertures sur le paysage extérieur sont fabuleuses, l’aménagement intérieur, met en valeur, tout le mobilier design, en vente par la maison. On redescend d’étages en étages, en contemplant des matériaux clairs, des pièces lumineuses, transparentes, un escalier en colimaçon.
Car ici tout s’achète, c’est une immense maison-vitrine, luxueuse sans ostentation. vitrahaus-weil-am-rhein-97.1275175711.jpg
Comment résister à la tentation ?
L’ensemble s’intègre parfaitement et complète l’architecture environnante, le musée lui-même, une partie de l’usine, commandée par Rolf Fehlbaum – le patron de Vitra – à l’architecte Frank Gehry, mais aussi la salle d’exposition dans l’ex-caserne des pompiers, œuvre de Zaha Hadid, le centre de conférence zen de Tadao Ando, les ateliers de briques rouges d’Alvaro Siza, l’entrepôt de métal blanc de Sanaa, puis la minuscule station d’essence en tôle de Jean Prouvé, remontée depuis le sud de la France sur la pelouse.
L’ensemble est environné d’arbres fruitiers, la cafétéria accueillante.
Le chic provoque le choc, et pourquoi résister si on a le chèque ?

photos (sauf la 1) et vidéos de l’auteur

   Send article as PDF   

Auteur : elisabeth

Pêle-mêle : l'art sous toutes ses formes, les voyages, mon occupation favorite : la bulle.

4 réflexions sur « La VitraHaus à Weil-am-Rhein »

  1. Ping : URL
  2. CHIc !Même sans CHEque on est sous le CHOc !CHUt !CHAque recoin est à découvrir dans cette curieuse construction. On a envie de regarder par tous les vastes espaces vitrés. On a envie d’essayer les sièges qui s’offrent à vous.
    A découvrir …mais pas par une journée de canicule quand le soleil inonde tous ces espaces.

Les commentaires sont fermés.