Picasso et les femmes

fernande-olivier-picasso.1235619697.jpgLes plus connues sont présentes dans la collection Berggruen.
La tête de Fernande Olivier, portrait en trois dimensions, réalisée en bronze, de 1909.
A son retour de Horta de Ebro, Picasso s’efforce de transposer l’analyse cubiste à la sculpture en trois dimensions. Un entrelacs passionné de formes concaves et convexes, bouche, nez et orbites suivent les volumes naturels  tandis que les joues sont décomposées en parties creuses et saillantes. Une multiplicité de points de vue se trouvent condensés dans cette tête.
Françoise Gilot occupe une place à part dans la vie de Picasso, notamment en francoise-lisant-picasso.1235619786.JPGraison de son indépendance d’esprit. Amante de Picasso à l’âge de 21 ans, alors qu’il était âgé de 62 ans.
Ils passèrent ensemble 10 années d’inspiration mutuelle.
Elle était sa muse, critique et artiste, appréciée en société. Le tableau  » la lecture  » a été peint à la villa La Galloise.  Il s’agit d’une composition de surface. Des moitiés de visage, une veste noire, des manches de chemise, mains, livre et table sont fortement liés par les couleurs. L’impression de plasticité ou d’espace, que donnent les ombres du bras et du livre ou l’ombre portée sur une moitié du double visage, crée un réel contraste. La lecteur évoque un adieu.
Ce visage montre deux vues : celle de face (le bel ovale bleu) et celle de profil (anguleuse et peinte d’un blanc terne)
Ils eurent 2 enfants. Elle le quitta et lui tint tête dans un procès en reconnaissance de paternité.
Il en sera vexé à jamais.
Matador et femme ( Jacqueline Roque) fait partie d’une série réalisée en 1970 à Mougins sur le thème de prédilection le-matador-picasso.1235619873.JPGde Picasso : la tauromachie. Encore une  fois, cette peinture d’un couple traite de l’art et de la vie, préoccupation toujours très forte de Picasso alors âgé de 89 ans. Le matador vêtu d’une cape rouge sang et l’épée dégainée symbolise la devise « Au combat ! » (Roland Marz)
Cette peinture vise l’immédiateté – un combat des sexes ? Ce qui est fort probable si l’on regarde la vie agitée de Picasso, sans cesse en quête de nouvelles sources d’énergies féminines. A l’exposition du Grand Palais, l’homme était en vert, pour attester de la toujours vigueur sexuelle de l’artiste. Le corps de la femme bien en chair occupe la partie blanche de la toile, à laquelle répond le chapeau blanc du matador, et s’oppose le rouge de la cape de manière spontanée en lignes dynamiques.
Un dessin au crayon sur papier de 1938, montre un étude de Picasso où il a stylisé les deux femmes de sa vie du dora-maar-marie-therese-walter-picasso.1235619959.JPGmoment . Dans la partie haute, Dora Maar en buste de trois quart, coiffé de son chignon catalan sévère, l’accent est mis sur ces grands yeux, il y en a trois, et son visage altier,  dessin cubiste. (voir Dora Maar aux ongles verts sous le lien)
Dans la partie basse Marie Thérèse Walter, qui donna naissance à Maya, assise dans un fauteuil, croise ses jambes, le corps à la poitrine opulente, montré de trois quart, la tête aux deux vues, dont l’une figure  le profil parfait de Marie Thérèse. Unies dans sa vie, contre leur gré, unies sur le papier. Picasso a vécu avec Dora Maar tout en maintenant sa liaison avec Marie Thérèse.

   Send article as PDF   

Auteur : elisabeth

Pêle-mêle : l'art sous toutes ses formes, les voyages, mon occupation favorite : la bulle.

9 réflexions sur « Picasso et les femmes »

  1. Passionne par Picasso, je recommande la lecture de  » Picasso, créateur et destructeur » de Arianna Huffington Ed. Stock. La plus pertinente et plus juste biographie de Picasso que j’ai lu. Tout y est extrêmement bien détaillé avec toutes les références tant littéraires que reprises de nombreuses interview.

  2. J’ai lu enfin le livre, l’histoire est véridique, Geneviève est mentionnée et montrée sur certaines photos, j’en ai lu des preuves ailleurs.
    A la lire on a le sentiment que Picasso n’a aimé qu’elle , étonnant non ?
    elle ne dit pas pourquoi elle s’est séparé de Picasso,
    Puis il y a eu la dernière épouse Jacqueline.

  3. Histoire vraie ou imagination de l’auteur ?
    J’ai en effet acheté ce livre, dédicacé par cette personne, mais je ne l’ai pas lu encore.
    Son désir de convaincre était tellement laborieux.
    En avez-vous vendu beaucoup d’exemplaires ?
    Existe-t’il une toile, un dessin, un croquis de Geneviève qui pourrait laisser supposer une relation amoureuse ?

  4. Rarement le NOM de Geneviève LAPORTE est mentionné dans l’historique de Picasso et pourtant tout a été dit sur le Maitre.Geneviève s’est contentée de l’aimer,de le faire rire,puis d’etre aimée de lui ….(Editions du Rocher »Un amour secret de Picasso’Si tard le soir le soleil brille,4 juillet 1951′ A lire sans modération … C.L le 1 Fevrier2010.

  5. Heinz Berggruen expose aussi une toile cubiste « Ma Jolie » dans la même série que celle de Ernst Beyeler, qui évoque une compagne de Picasso à la vie éphémère.

  6. Pour être tout à fait complet pour les compagnes les plus connues, il faudrait citer Olga dont un très beau portrait peint par Picasso était exposé dans l’exposition du Grand Palais.

Les commentaires sont fermés.