Jeff Koons


Ma visite à Versailles.
 La grande sculpture de Jeff Koons dans la cour resplendit sous le soleil et reflète les bâtiments alentours avec bonheur. A l'intérieur, ces sculptures tant décriées, qui ont soulevé tant d'indignation et de polémique, sont tout à fait assorties au public, disparate, qui n'est là que, comme moi, pour photographier. L'intérêt pour le lieu n'apparait pas réellement. Ce que veulent les gens c'est se faire photographier devant un endroit, un objet apparement connu. Le Flash est interdit ? Que nenni, tout le monde s'en moque, cela crépite de tous les côtés. Pour un coup de pub c'est une réussite. A force d'en avoir entendu parler, mais aussi de ne pouvoir regarder réellement ces lieux, dans le brouhaha de la foule, cela ne me choque absolument pas et je ne comprends pas tout ce pataquès fait autour de ce qu'il faut regarder comme une curiosité.

   Send article as PDF   

Auteur : elisabeth

Pêle-mêle : l'art sous toutes ses formes, les voyages, mon occupation favorite : la bulle.

8 réflexions sur « Jeff Koons »

  1. Le « on’ était ironique, c’est justement ce que je reproche aux conservateurs et autres commissaires, de ne prendre aucun risque, d’un autre côté, la politique financière étant ce que l’on sait, ils n’ont pas trop le choix pour assurer la pérennité de leurs musées.
    Pour les queues devant les grandes expostions, c’est la faute des gens, tous les moyens actuels permettent de réserver son entrée à l’heure de son choix.
    Aussi je vous recommande d’acheter dès à présent le billet pour la future exposition Van Gogh,  au Kuntsmuseum de Bâle, en sachant que si vous êtes titulaire du passmusées, vous bénéficiez de 10 CHF (ou € ?) de réduction sur l’achat de votre billet.
    http://vangogh.showare.ch/General/ShoWareFrontEndHome.aspx

  2. Je me suis peut-être mal exprimée, je voulais dire dans le « nous » , ce sont les conservateurs, les commissaires d’exposition…ils pourraient parfois se bousculer ou se remettre en question un peu plus, être plus audacieux aussi !
    Ton prochain sujet est fort intéressant car je voyais hier une queue de 3 heures (?) pour Picasso au Grand Palais ??? cela laisse dubitatif !!!

  3. Mais « on » est exigeant, les expositions à thème, qui se vendent clés en main, qui voyagent de villes en villes, drainent des foules entières et cela me conduit tout droit à un sujet futur : les visiteurs des grandes expositions…

  4. Tout à fait d’accord pour dire que c’est une curiosité; on peut ainsi faire venir à Versailles un peu plus de visiteurs et ça marche bien parce qu’on a exhibé des « trucs » dans des endroits où ils n’ont pas l’habitude d’être et des lieux qui ne sont pas non plus familiers d’une certaine sorte d' »irrespect »
    C’est « rigolo » presque comme à « Disneyland »… mais l’irrespectueux est bien feint !
    Ce qui fait « pataquès » à mon sens est : ne pouvons-nous pas, ne devons-nous pas être un peu plus exigeant et ne pas donner à voir aux visiteurs ce qu’ils veulent voir ? … c’est-à-dire une « mini provoc de pacotille » …

Les commentaires sont fermés.